À chaque mois sa plante, mars 2020 : le Dendrobium

Posté sur février 15, 2020

L’histoire du Dendrobium

Voici le Dendrobium : une robuste petite tige habillée de feuilles se termine en torche pleine de fleurs de formes capricieuses qui, selon la variété, peuvent être légèrement parfumées. La constitution de cette orchidée, bien fournie, en fait une belle plante qui ne décevra pas.    

Le Dendrobium est une orchidée populaire de la famille à laquelle appartiennent également les Phalaenopsis, Cambria et Cymbidium. Toutes ces orchidées se caractérisent par la forme typique de leurs fleurs, avec cinq pétales, un calice, une jolie lèvre et un petit pistil. Le plus connu est le Dendrobium nobile, une torche de fleurs aux motifs splendides.

Origine

Le Dendrobium est un genre populaire de la famille des Orchidaceae. Riche de quelque 1200 variétés, le Dendrobium en milieu naturel pousse dans une vaste région en forme de triangle délimité par l’Himalaya, le sud du Japon et l’Australie / Nouvelle-Zélande. Le Dendrobium y pousse souvent en tant que plante épiphyte sur des rochers ou dans des arbres, sans toutefois leur soutirer de nourriture, qu’il se procure grâce à ses racines aériennes. C’est la raison pour laquelle le Dendrobium proposé en pot est planté dans un terreau bien aéré et drainé ou dans de l’écorce.

Assortiment de Dendrobiums

Il existe deux types de Dendrobium : le compactum et les hybrides du Phalaenopsis. Les variétés compactum ont souvent plusieurs bulbes (des pousses adultes), et donc plusieurs tiges donnent de petites fleurs (1 à 7 centimètres). La variété la plus connue, le Dendrobium nobile, est à l’origine de plusieurs séries, dont la Star Class est la plus populaire. Les hybrides du Phalaenopsis ont d’une à 5 tiges pourvues de fleurs plus grandes (7 centimètres ou plus). La plus connue est la série Sa-Nook, dans de nombreuses couleurs allant du jaune, au vert, blanc, violet, rose et même bicolore. La couleur de la lèvre peut varier. Il existe également plusieurs variétés d’aspect plus naturel, plus botanique, comme le D. kingianum x biggibum et le D. Berry Oda.

Points à examiner lors de l’achat d’un Dendrobium

  • Lors de l’achat d’un Dendrobium, il est important de tenir compte de son degré de maturité, qui peut varier de « juste montrant sa couleur » à « toutes fleurs ouvertes » pour le D. nobile. Pour les autres variétés, il peut y avoir d’un bouton ouvert à toutes les fleurs ouvertes avec au moins un bouton fermé.
  • Il faut ensuite veiller, en achetant un Dendrobium, à la proportion entre la taille de pot, la hauteur de la plante, la longueur des tiges et le nombre de tiges par plante. Le nombre de fleurs et de boutons par tige est également déterminant pour le prix.
  • Bien entendu, le choix sera en grande partie déterminé par la couleur de la fleur. Le Dendrobium est également de plus en plus souvent vendu teinté, surtout le D. nobile.
  • La plante doit être exempte de maladies au moment de l’achat. Les fleurs sont parfois affectées par le Botrytis (= taches ou points), une moisissure qui réduit fortement la valeur décorative de la plante. Les plantes doivent aussi être suffisamment humides (pas mouillées) pour éviter la déshydratation des bulbes (pousses) et des boutons.
  • Comme beaucoup d’orchidées, le Dendrobium est sensibles à l’éthylène, qui cause la déshydratation et la chute des boutons. L’éthylène est une hormone de vieillissement qui empêche les boutons de s’ouvrir et accélère le vieillissement des fleurs. Une bonne aération durant le transport ou sur le point de vente est importante et il convient également de veiller à ce que la plante ne se trouve pas à côté d’une source d’éthylène comme une coupe de fruits.
  • La feuille peut jaunir si la plante a manqué d’eau ou au contraire en a eu trop.
  • Des insectes tels que pulvinaria ou cochenille (farineuse) peuvent également affecter la plante et sont difficiles à éliminer, tant sur le point de vente que chez le consommateur.
  • La température conseillée pour le stockage te le transport est de 15 °C. Éviter les courants d’air. Attention aux températures trop basses qui peuvent causer des dégâts, sur tout en hiver. Les plantes doivent alors être protégées dans un carton ou dans une housse.
le-dendrobium

Conseil de soins à communiquer au grand public

  • Le Dendrobium se sent bien à une température ambiante de 18 à 25 ºC.
  • La plante a besoin d’un endroit éclairé. En hiver, la plante supportera la lumière directe du soleil. De début avril à début octobre, le soleil est plus violent et la plante ne doit pas y être exposée. Même dans ses zones d’origine, les forêts tropicales, la plante est toujours à l’abri du soleil.
  • La plante n’a pas besoin de beaucoup d’eau, un arrosage par semaine suffit, mais ne doit pas non plus se déshydrater totalement. Trop d’eau est plus nocif que pas assez et fait jaunir les feuilles.
  • Après la floraison, laisser la plante se reposer durant 6 à 8 semaines dans un endroit frais à 15 ºC, par exemple dans la buanderie. La plante réagira alors à la température avec une stratégie de survie consistant à produire des boutons. Durant cette période plus fraîche, la plante a besoin de moins d’eau. Lorsque les nouveaux boutons deviennent visibles, soigner le Dendrobium  normalement pour qu’il puisse montrer fièrement ses magnifiques fleurs.
  • Ne jamais placer le Dendrobium à proximité d’une source d’éthylène comme des fruits et légumes. Cela provoque en effet la chute des boutons, les empêche de s’ouvrir et accélère le vieillissement des fleurs

Images du Dendrobium

Les images qui suivent peuvent être gratuitement téléchargées et utilisées, avec le crédit photo : Maplantemonbonheur.fr.

Retour à la liste