Le lisianthus est à l’Agenda des fleurs en octobre

Posté sur septembre 15, 2020

Fleurs délicates en blanc, rose, rouge, vert, café, pourpre, magenta, violet et presque noir, avec un stature robuste et une symbolique dont le lisianthus peut être fier : respect, gratitude et charisme. Il mérite bien sa place à l’Agenda des fleurs en octobre. Des images d’inspiration de cette fleur sont en bas de page. Vous pouvez les  télécharger gratuitement et les utiliser avec le crédit photo : Lajoiedesfleurs.fr.

Origine 
Le lisianthus (nom latin : Eustoma russellianum ou grandiflorum) est originaire des États-Unis. La plante y pousse en tant que plante annuelle dans des zones désertiques et des prairies, entre autres dans le lit des cours d’eau, ou la plante a accès à l’eau fraîche. Le nom de lisianthus est une combinaison des mots grecs « lysis » (amer) et « anthos » (fleur). Ce nom fait allusion à la saveur amère de certaines plantes médicinales. Mais attention, ni la plante ni la fleur sont comestibles.

Assortiment 
Le lisianthus existe en deux formes : à fleur simple et à fleur double. La taille de la fleur varie de petite à grande. De la bouture à la floraison, il faut compter de 10 à 12 semaines, en toutes saisons. Le lisianthus est donc disponible toute l’année dans une vaste palette de couleurs. Les variétés bicolores sont également très nombreuses, avec de belles combinaisons de blanc avec une autre couleur. Nouveautés sont les variétés à très grandes fleurs et très fournies en pétales. Les variétés d’aspect naturel sont de plus en plus demandées ; elles semblent venir en direct des champs.  

Points à examiner lors de l’achat du lisianthus : 

  • Longueur, poids (en grammes) et degré de maturité de la fleur (stade 1 à 5). 
  • La fleur doit être exempte de maladies et plaies telles que le Botrytis.
  • Vérifier si la feuille n’est pas jaune ou molle et si les tiges sont bien droites et raides. 
  • Surtout en hiver, les fleurs ne doivent pas être trop fermées car elles risqueraient de ne pas s’ouvrir. 
  • Les producteurs traitent les fleurs pour allonger considérablement leur durée de vie.

Conseils de soins pour les professionnels 

  • Mettre les lisianthus dans des vases ou seaux propres remplis d’eau propre.
  • Un produit de conservation veille à ce que les fleurs s’ouvrent parfaitement et que l’eau ne soit pas souillée ou contaminée par des bactéries. 
  • Veiller à ce que les feuilles ne trempent pas dans l’eau. 
  • Recouper quelques centimètres de la tige avec un sécateur ou un couteau bien aiguisé. 
  • Couper les éventuelles pousses latérales ou feuilles pour une meilleure longévité. 

Conseils de présentation pour les professionnels 
Un lisianthus se prête à toutes les fantaisies. Des petits bouquets aux grandes compositions de mariage et du Biedermeier classique à la composition parallèle moderne, tout est possible. Un bouquet composé uniquement de lisianthus est magnifique, mais vous pouvez aussi le faire resplendir dans un bouquet mélangé. Une composition funéraire avec du lisianthus blanc, roses, gerberas et gypsophile avec en soutien du feuillage de Fatsia (Aralia), d’Aspidistra et de fougère est un grand classique.  

Conseil de soins à communiquer au grand public  

  • Recouper un peu de la tige en biais avec un couteau bien aiguisé.
  • Éliminer les feuilles du bas de la tige de sorte qu’elles ne trempent pas dans l’eau du vase.
  • Utiliser toujours un vase propre rempli d’eau propre.
  • Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau pour une plus longue conservation.
  • Refaire régulièrement le niveau d’eau dans le vase car le lisianthus boit beaucoup.
  • La feuille est fine et l’eau s’évapore rapidement. Éviter de les mettre en plein soleil ou à proximité d’une source de chaleur. 
  • Éviter également les courants d’air et la proximité des fruits.
Styling Elize Eveleens – Klimprodukties
Retour à la liste