Les fleurs d’été sont à l’Agenda des fleurs en juillet

Posté sur juin 15, 2019

Des couleurs resplendissantes et des formes attractives : tournesol (Helianthus), camomille (Tanacetum) et statice (Limonium bunatum) constituent un trio aux multiples talents qui permettent de faire des compositions aux formes et couleurs passionnantes et des bouquets décontractés et aérés.

Elles sont rassemblées à l’Agenda des fleurs parce qu’elles représentent le soleil, les champs fleuris et la mer, trois éléments emblématiques de l’été. Ces fleurs d’été s’inscrivent parfaitement dans la tendance ou la verdure et la nature viennent compenser la technologie envahissante de la maison : ordinateur rime avec cœur.

L’équipe des fleurs d’été 

Le tournesol est très reconnaissable : robuste tige un peu velue surmontée d’une grande fleur au gros cœur foncé entouré de pétales resplendissants. Il existe également des tournesols au cœur vert avec des fleurs duveteuses. Le tournesol en fleur coupée atteint généralement 50 à 60 cm.  
La camomille a de petites fleurs blanches au cœur jaune. La fleur a un parfum épicé et ses tiges atteignent au maximum 60 cm. Cette fleur a un rayonnement simple, naturel et très frais qui donne tout de suite une sensation de champs de fleurs.
Le statice est généralement bleue et parfois jaune, lilas, rose ou bicolore. Cette fleur pousse en milieu naturel dans des marais salants et dans des zones soumises à la marée et donne une ambiance de bord de mer à chaque bouquet. Cette fleur coupée a également une longueur de 50 à 60 cm.  

Origine
Le tournesol est originaire d’Amérique du nord et s’est répandu en Amérique du Sud pour être embarquée en 1530 pour l’Europe par les marins espagnols. La fleur est cultivée pour la fabrication d’huile de tournesol, pour ses graines ou bien entendu en tant que fleur coupée typique de l’été. La grande camomille fait partie de la famille des asteraceae et pousse dans le sud-est de l’Europe. La saladelle est originaire du bassin méditerranéen mais aussi des régions du Caucase. La fleur coupée sélectionnée est plus colorée et de structure plus raffinée que les fleurs de la plante sauvage. 

Assortiment
Les tournesols peints par Vincent van Gogh – fleurs aux pétales jaunes et au cœur foncé – sont les plus communs, mais il en existe aussi des variétés avec un cœur jaune ou marron et avec des pétales de couleur citron, orange ou rouge. Les variétés peuvent aussi être à fleurs simples ou doubles. Il existe même un tournesol avec une fleur dressée. La plupart des tournesols sont vendus non pas par nom de variété mais par taille de fleur (petite ou grande). Le cultivar le plus courant est l’Helianthus ‘Sunrich Orange’. 
La camomille propose des variétés à fleur simple et double en blanc et en jaune, même s’il en existe des variétés teintes sur le marché. Les variétés à fleur simple ont une couronne de pétales blancs autour d’un cœur de petits tubes. Chez certaines variétés, les pétales manquent et la fleur ressemble à un bouton compact. La feuille dégage un délicieux parfum épicé. 
Le statice se distingue entre les cultivars Limonium et Limonium sinuatum. Ce sont surtout les derniers qui sont vendus sous le nom de Statice et ont des couleurs vives ou le bleu domine. Il en existe aussi en lilas, rose et bicolore. Les cultivars Limonium proposent aussi des variétés ramifiées, pleines de petites fleurs en gris, bleu ou lilas.

Points à examiner lors de l’achat de fleurs d’été
Le plus important lors de l’achat est la maturité des fleurs. Pour les trois, les versions qui ne sont pas assez mûres ont tendance à baisser la tête plus vite, à vivre moins longtemps dans le vase et à manquer d’intensité dans leur couleur. Acheter les fleurs trop fermées est donc déconseillé. 

Conseils de soins pour les professionnels

  • L’utilisation des produits de conservation est très important durant les mois d’été pour que le tournesol reste en condition optimale durant le transport, le stockage et la présentation en magasin. 
  • Les fleurs doivent de préférence être conservées en chambre froide à une température de 4 à 5°C. 
  • Attention : les fleurs et feuilles ne doivent pas souffrir d’un taux d’humidité relative trop élevé dans la chambre froide ou dans la housse, ni d’écarts de température trop importants. Cela favoriserait la prolifération du Botrytis, une moisissure qui réduirait rapidement la valeur décorative des fleurs. Beaucoup de fleurs d’été en souffre également.

Conseils de présentation pour les professionnels 
Les fleurs d’été ayant des tiges relativement robustes, elles peuvent être piquées dans la mousse florale pour créer des compositions donnant l’impression d’un petit jardin intérieur. Elles conviennent également pour les bouquets aérés et pour les créations où elles sont réparties sur divers petits vases. La présentation peut être simple et un peu nonchalante, comme il se doit pour l’insouciance qui est de mise en juillet.  

Conseil de soins à communiquer au grand public

  • Recouper un peu de la tige en biais avec un couteau bien aiguisé.
  • Utiliser un vase propre (en verre), avec environ 7 cm d’eau du robinet à température ambiante. 
  • Ajoutez toujours un peu de nourriture pour fleurs coupées à l’eau.
  • La température ambiante idéale ne doit pas dépasser les 20 degrés.
  • Ne pas placer les fleurs d’été aux courants d’air, en plein soleil ou à proximité d’une coupe de fruits.
  • Refaire régulièrement le niveau d’eau dans le vase. Les fleurs d’été ont toujours soif.  
Retour à la liste